La psychanalyse

La psychanalyse désigne trois choses :

  • Une méthode permettant l’étude de l’inconscient
  • Une thérapie de la névrose issue de cette méthode
  • Une discipline basée sur les connaissances acquises grâce à l’application de la méthode psychanalytique et à la clinique.

La psychanalyse a été fondée par Sigmund Freud (1856-1939). Freud croyait qu’il était possible de guérir les gens en rendant conscientes leurs pensées et motivations inconscientes, ce qui leur permettait de mieux comprendre.

Le but de la thérapie psychanalytique est de libérer les émotions et les expériences refoulées, c’est-à-dire de rendre l’inconscient conscient. Ce n’est qu’en ayant une expérience cathartique que l’on peut aider la personne névrosée se libérer de ses pulsions névrotiques.

La névrose

La névrose est un trouble mental caractérisé par l’anxiété, la dépression ou un sentiment de détresse disproportionné par rapport aux circonstances. Elles peuvent nuire au fonctionnement d’une personne dans pratiquement n’importe quel domaine de sa vie. Les patients affectés ne souffrent généralement pas de la perte du sens de la réalité que l’on observe dans les cas de psychose.

Caractère et névrose par Claudio Naranjo

Dans son livre Ennéagramme, caractère et névrose, Claudio Naranjo fait le lien entre l’Ennégramme et la psychologie. Naranjo y traite de la personnalité en général et aussi du processus que l’on appelle techniquement la « théorie de la névrose ». Et il compare l’ennéagramme des types de personnalité avec d’autres systèmes de typage de caractères psychologiques et discute des origines de chaque type.